Voilà 9 ans, j’ai lancé ce blog pour partager mes réflexions autour de l’aventure entrepreneuriale… Je ne peux que faire un constat: j’ai échoué à faire vivre ce blog. L’aventure d’entrepreneur a pris le pas sur ma capacité à partager des réflexions intéressantes.

Du coup, je vais relancer la mécanique et peut-être encore échoué.

Pourquoi?

Tout simplement car le nom de ce blog « Une idée, une entreprise » est en train de devenir la réalité de mon quotidien. En effet, suite à ma sortie de ma première société, j’ai commencé à travailler sur 2 projets en parallèle et les 2 projets ont abouti à la création de 2 structures (BoardCluster éditant la solution de collaboration punke.rs et Adooviz éditant une solution de pilotage d’activité avec un premier accès au marché dans les projets d’adoption d’Office 365) dans lesquelles j’ai des fonctions de direction opérationnelle. Le démarrage de ces 2 sociétés est plutôt riche d’enseignements avec des succès et quelques échecs (et oui il faut bien apprendre).

Le développement de ces sociétés ne m’a pas arrêté dans l’envie de créer d’autres solutions. Dans les paniers nous avons commencé à travailler sur quelques projets qui sont en phase de maturation :

  • Counte.rs : une solution très simple de tableau de board  qui permet de partager rapidement à une équipe les chiffres et objectifs clés d’une activité. Ce projet va connaitre une accélération dans les semaines à venir grâce à l’arrivée d’une personne pour travailler sur le positionnement et le lancement du produit… Bientôt counte.rs devrait devenir une société autonome.
  • Replie.rs : une solution ultra simple d’emails transactionnels (en tout cas le côté entrant du transactionnel 😉 ). Ce projet est né d’un besoin interne chez BoardCluster pour la solution punke.rs. Les solutions actuelles du marché nécessitaient une refonte trop importante de notre code pour intégrer l’email transactionnel… Du coup, nous l’avons développé et nous allons proposer à d’autre ce service.
  • Beepe.rs : sur fond de pas mal de polémiques autour des solutions de communication sécurisées et confidentielles, nous avons mis en place un service qui permet d’envoyer un message qui ne pourra être vu qu’une seule fois… L’application mobile devrait bientôt voir le jour.

Avec toutes ses opportunités se posent pas mal de questions:

Comment rester focus ?

La première problématique qui m’est venue est la difficulté à rester focus sur les vraies priorités. C’est un problème pour moi, mes associés, mes collaborateurs et mes investisseurs. Le fait est qu’aujourd’hui, je me suis fixé 2 priorités fortes : BoardCluster et Adooviz. 2 projets dont les équipes bénéficient de leurs expertises mutuelles. Afin d’être sûr de ne pas tomber dans le switch permanent, j’ai fini par dédier des jours pour chaque projet… Et je m’y tiens.

Pour les autres projets en cours, je mets ca dans une catégorie temps libre. Soit les projets sont supportés par une structure déjà existante (comme pour replie.rs) soit je consacre mon temps à identifier des resources qui pourraient effectivement faire avancer les choses pour potentiellement créer une société. C’est le cas pour counte.rs qui va du coup être boosté avec une resource à temps plein.

Jusqu’à présent les choses se passent… de mieux en mieux. Les gardes fous nécessaire pour éviter de brasser de l’air sont efficaces… Je remercie mes associés pour cela 😉 Les 2 priorités se développent au rythme attendues.

Comment financer les projets ?

Je me focalise aujourd’hui dans l’édition logicielle de solution SaaS à destination des entreprises. Les principaux postes de dépenses sont dans l’ordre: les salaires, le marketing et l’hébergement des solutions. Du coup pour financer les projets, il n’y a pas 36 solutions: trouver des personnes pour « porter » le projet, financer les premières itérations marketing, cofinancer les premières itérations d’innovation avec la BPI et chercher du financement auprès d’investisseurs.

Dans ce contexte, Adooviz a été créée suite à une belle levée de fond (promis, nous allons communiquer, notre directeur marketing est enfin arrivé).

BoardCluster va bientôt être prêt pour une première ouverture de capital afin de financer l’expansion de la commercialisation du produit.

Counte.rs va être financé pour une première itération de 6 mois afin de positionner le produit et commencer la commercialisation.

Beepe.rs et replie.rs sont en phase de maturation. Nous allons faire quelques tests de traction d’ici la fin de l’année.

Une idée, une entreprise ou une entreprise, plusieurs produits?

Question difficile: quelle est la meilleure approche? Je pense que dans les phases de démarrage, il faut être réaliste… Pour l’instant : pas beaucoup d’argent! Et le temps-homme est la principale resource dont un projet à besoin. Du coup, dans un premier temps, il est plus facile de trouver des personnes prêtent à mener le projet pour en faire une société plutôt que de trouver le financement pour payer une personne pour exécuter le projet. Donc ma typologie actuelle favorise l’approche une idée, une entreprise. Car chaque structure doit rester focus tant qu’elle n’a pas la capacité ou l’opportunité de se diversifier.

Si je prends le cas d’une entreprise multi-produits, nous allons retrouvé des équipes distinctes pour chaque produit et l’entreprise pourra faire des économies sur les fonctions support (admin / rh / finance / it ) et sur certaines fonctions transverses (marketing – commercial). Mais si plus les produits prendront de l’ampleur, plus les équipes se distingueront et le besoin de modifier la forme de la société vers un groupe va se faire de plus en plus forte… Au final, le succès des produits va amener souvent à revenir au modèle une idée, une entreprise.

Et le futur dans tout ca?

Afin de me permettre de rester focus, il va falloir que je travaille sur la mise en place d’une structure qui permettra à tous ses projets de pouvoir se développer sans que mon pluralisme ne soit un risque. Du coup, je travaille pas mal avec d’autres entrepreneurs qui sont dans la même situation que moi à identifier une solution qui pourrait nous convenir. Au stade actuel de nos réflexions, cela passerait par la création d’une structure spécialisées dans l’innovation et la mise sur le marché de produits innovants. Le mode retenu serait le mode studio de startups. Ce mode est un poil à la mode en ce moment, mais il répond en tout cas à quasiment toutes mes problématiques… Du coup, il va falloir peut être ajouter à la liste des projets, une société qui créée et finance la création de sociétés innovantes… Ce projet sera peut être une étape clé pour plus de 8 ans d’entreprenariat…

Merci à toi d’avoir lu tout çà. N’hésite pas à réagir! Je suis curieux de savoir si je suis dans une catégorie « savant-fous » ou « tu n’es pas seul ».