Twitter est devenu maintenant un sujet bateau. Tout ou presque a été écrit dessus. Je me suis intéressé à son utilisation il y a peu de temps en discutant avec quelqu’un qui me rapportait que dans sa société Twitter était largement utilisé. A tel point que le site officiel de sa société pointe vers un Twitter officiel!

Cette évolution est intéressante car après le décollage des blogs dans les entreprises comme moyen de communication interne et externe, le micro blogging fera t il son entrée dans la cours des grands?

Je vois déjà quelques jeunes sociétés utiliser Twitter comme mode de communication nomade. Effectivement cela peut s’avérer pratique quand on envisage la communication interne instantanée comme une arme de communication externe. Oui le côté pervers de la chose est que l’on peut laisser un accès à des personnes externes et du coup il faut toujours garder à l’esprit que des personnes ne faisant pas parties de la société peuvent suivre les conversations. Alors pourquoi prendre ce risque?

Ouvrir ce mode de communication à ses partenaires peut être une bonne chose car cela créer un lien d’appartenance à une communauté plus forte. Du coup, le partenaire a juste à s’abonner aux twitters des équipes d’en face pour savoir ce qu’il se passe quasiment en temps réel. Ces informations sont utiles sur le plan business: est ce que j’ai choisi le bon partenaire, est ce que le business avance, … Cela permet pour la société qui utilise Twitter d’avoir une com transparente mais qui doit être maitrisée: obligation de briffer ses employés sur l’utilisation de Twitter pour éviter de faire sortir des informations confidentielles.

Ce modèle peut être intéressant pour les jeunes sociétés qui désirent voir de grands groupes venir les épauler… Les décideurs du groupe ont l’impression d’avoir une source d’informations « confidentielles » type « télé réalité ». Mais cela peut être à double tranchant, une fois le modèle de communication mis en place, il est facile d’organiser une campagne de désinformation…

Pour conclure, je m’avancerai à dire qu’il devient urgent pour les responsables informatiques de nos sociétés de commencer à prendre en compte ces phénomènes de micro blogging afin de limiter les fuites d’informations. Aujourd’hui beaucoup de société commence à maitriser le phénomène « Blog » en proposant à leurs salariés d’animer les leurs dans un cadre professionnel. Je pense sincèrement qu’il faut faire un travail d’éducation pour éviter de voir sortir des informations via le phénomène de micro blogging. « Pff, encore un projet avec client X qui m’échappe, galère 20 personnes sur le carreau » : et si cela arrivez?