Ce billet a pour but de vous éclairer sur mon projet d’entreprise et sur le travail de veille concurrentielle que l’on doit effectuer afin de se positionner correctement sur les marchés attaqués.

Tout d’abord, mon projet d’entreprise repose sur trois activités complémentaires: la mise en place de services internet innovants, la recherche et développement autour des technologies de communications et les prestations de services allant de l’urbanisation de système d’information jusqu’à l’intégration de processus innovant de communication interne et externe. Cela reste vague, je sais, mais il faut savoir attendre le bon moment pour chaque chose. Le point important ici est que ce projet repose dans un premier temps sur la mise en place de services internet innovants. Le mot innovant est très important car il guide toutes les réflexions autour du projet. Dans l’innovation réside la valeur ajoutée. Afin d’évaluer cette valeur ajoutée et valider qu’il s’agit bien d’innovation, il faut avoir une bonne vision du marché que l’on attaque: ici des services internets. Cette étape est la fameuse veille concurrentielle.

La veille concurrentielle est une étape qui a mon avis n’est pas à négliger. Connaitre les acteurs majeurs du marché et au sens plus large le marché, permet de voir:

  1. si le service envisagé n’existe pas.
  2. s’il existe, est ce qu’il y a encore de la place?
  3. les différents modèles économiques mis en place.
  4. ce qui marche et ce qui ne marche pas.
  5. comparer son service avec l’existant : les + et les –

Ce travail est assez fastidieux mais dans mon cas, il m’a permis de valider des points importants:

  • le secteur que j’attaque pour mon premier service possède beaucoup d’acteurs.
  • il y a du tout gratuit, du mixte (gratuit+prenium payant).
  • le marché est très actif et les utilisateurs/clients utilisent souvent de manière complémentaire plusieurs acteurs
  • j’apporte une innovation qu’aucun concurrent n’exploite.

Je passe au moins une heure par jour à compléter cette veille concurrentielle. Le gros point positif dans cette étude est le fait que j’apporte une innovation qui n’a pas encore de concurrence… Il reste maintenant à mesurer 2 choses:

  • quelle est la valeur ajoutée de cette innovation ? Ce point est important car si la valeur ajoutée est faible, le service ne sera pas attractif par rapport aux autres acteurs.
  • combien de temps la concurrence mettra à adopter l’innovation?

Pour évaluer la valeur ajoutée, une étude de marché auprès de clients cibles doit être réalisée. Le but de cette étude est de valider:

  • si l’innovation est un levier déterminant dans l’utilisation du service
  • combien un client est prêt à payer pour ce service? Cette étape est réalisée en présentant les services concurrents.

Le résultat de cette étude auprès d’une dizaine de clients cibles me donne encore des résultats positifs: l’innovation est très attractive et les clients sont prêt à payer pour celle-ci. Les services concurrents doivent être vu comme des services complémentaires. Bref il y a une place pour mon service.

La question est maintenant: est ce que la concurrence adoptera l’innovation? Pour cela, je regarde les acteurs du marché et je remarque que chaque acteur possède des points communs et que chacun possède son petit service différenciatif. Bref, ce qui fonctionne c’est le tronc commun et les petites différences font que les utilisateurs utilisent volontiers plusieurs services. Je pense donc adopter un positionnement complémentaire à mes concurrents tout en permettant à mes utilisateurs d’utiliser les services concurrents pour remplacer certaines parties de mon service global. Cela peut parraitre un peu flou, mais cette démarche permet de faire des partenariats avec des acteurs majeurs.

Conclusion: la veille concurrentielle est une étape primordiale dans l’étude de son projet, elle permet de se positionner sur un marché et le cas échéant de modifier son projet. Elle permet aussi de préparer correctement une étude de marché auprès de futurs clients et de voir les tendances qu’il faut adopter pour réussir. Aussi, la veille concurrentielle permet de valider la partie innovante d’un projet (si cela existe déjà, ce n’est pas innovant 🙂 ). Enfin elle permet de définir une stratégie pour son entreprise…

Et vous comment avez vous validé votre projet?