Voici une annonce qui va en faire rire plus d’un mais qui va aussi en inquiéter d’autre…

A l’origine, le terme web2.0 a été introduit par O’reilly pour illustrer un saut technologique et comportemental du web. Nous sommes passés d’une consommation attentiste du web à une consommation participative. Mais le terme web2.0 a depuis fait beaucoup de chemin. Le terme a tellement été remaché qu’il est devenu argument marketting! L’autre jour, je participais à une discussion où un des intervenants annonçait sans sourciller que « le web2.0 c’est çà et pas autre chose » en montrant une page remplie de widgets (type iGoogle ou netvibes). J’ai tout de suite souri et je me suis dit: çà y est, le web2.0 est mort!

Est ce que web2.0 veut encore dire quelque chose?

Déjà au début, le concept était difficile à borner mais maintenant cela devient illusoire. Quand on entend n’importe qui dire qu’il fait du web2.0, on peut se demander si cela sert à quelque chose de préciser 2.0? Nous pouvons reprendre nos vieilles habitudes et dire que nous faisons de web… Quelle est la différence?

La mode du 2.0, un pas en avant ou simple poudre aux yeux?

Je me souviens d’une époque où quand on parlait d’internet, les portefeuilles s’ouvraient sans réfléchir. Je me souviens d’une époque où les techniciens se prenaient pour des ingénieurs, les ingénieurs pour des commerciaux et les commerciaux pour des dieux. Je me souviens aussi d’un temps où tout s’est cassé la figure… La mode du 2.0 a des relants de cette époque. Nous parlons d’entreprise 2.0 (oui je sais je participe à cela), de marketting 2.0, de RH 2.0, de Management 2.0, d’accueil 2.0 de bétrave 2.0… Bref la sauce 2.0 fait vendre. Mais qu’il y a t il derrière? Rien de vraiment neuf, on fait peau neuve, on ajoute un peu de collaboration, de bon sens et on se met béta en 2.0.

Le web2.0 tombe à l’eau, que reste t il?

Oui la masse a adopté le 2.0, il faut maintenant que nous trouvions la prochaine ère. Et bien c’est facile, nous allons faire du 3.0 . Alors le 3.0 une révolution? A voir, le marché et les technologies ne sont pas encore prête alors d’ici a ce que tout cela soit mature, le web3.0 s’appelera peut être le « nouveau net réincarné » qui sait? Moi personnellement j’aime bien cette idée.

En attendant, la France se voit dotée des premiers forfaits mobiles avec internet illimité (merci à apple 😉 ), le web3.0 sera peut être enfin mobile…